FR | EN

Retour étuves spéciales
Étuve Spéciale n° : H039


Etuve de polymérisation de pièces en composite pour un acteur français reconnu dans l’industrialisation de pièces composites et mécaniques.
    Données techniques :
  • Volume utile : 20 m3 (2 x 10 m3)
  • Dimensions intérieures LxPxH : 2500x4000x2000 mm
  • Puissance totale installée : 78 kW
  • Alimentation : 400V 3P+PE 50Hz
  • Température mini / maxi : 60°C / 250°C
  • Homogénéité de température à vide : inférieure à +/- 5°C
  • Stabilité de régulation de température : +/- 0,5°C
  • Rampe de température : 2°C/min pour une charge estimée de 700kg maximum

Une construction modulaire
L’étuve est composée de 2 modules de 10m3 chacun. L’ajout ultérieur de modules est possible grâce au dos de l’étuve qui est amovible.
L’intérieur de l’étuve est entièrement en acier inoxydable 430 très résistant à la corrosion.
L’étuve dispose d’une cloison amovible permettant d’isoler le deuxième module. La profondeur passe alors de 4m à 2m. Un sélecteur sur le tableau de commande permet de sélectionner une utilisation du module 1 uniquement ou des modules 1 et 2. Lorsque seule la première moitié de l’étuve est utilisée, le fonctionnement du deuxième module est inhibé. Vous réalisez alors des économies d’énergie.
Le tableau de commande, le coffret électrique ainsi que le logiciel de supervision sont situés sur le côté droit de l’étuve.
Chaque module dispose de deux points d’éclairage commandés par un interrupteur sur le tableau de commande.
La porte dispose d’un hublot de visibilité sur chaque battant permettant de surveiller le process.
Sur le côté gauche de l’étuve, il y a 6 passages Ø 40 mm permettant le passage de divers câbles ainsi que 8 prises pour thermocouples J. Les sondes mobiles permettent de contrôler la température n’importe où dans le volume utile. Les températures mesurées par ces sondes mobiles sont enregistrées par le superviseur FE3000.
Une plaque d’isolation est à placer sous l’étuve permettant d’éviter les dissipations de la chaleur au niveau du sol. La sole est biseautée à l’avant pour faciliter le chargement des chariots.

Une gestion simple et performante
La régulation en température est gérée par deux régulateurs de température (un pour chaque module). Il est possible de faire de la régulation simple (régulation à une température constante) en entrant directement une valeur de consigne sur ces régulateurs. La température est mesurée par des thermocouples J (un dans chaque module).
    L’étuve est équipée du logiciel de supervision FE3000 permettant :
  • la gestion des programmes de cycles en température
  • la sauvegarde des événements
  • l’acquisition des températures
  • l’export des données au format CSV
  • la connexion réseau Ethernet
  • le pilotage du cycle par rapport à un ou plusieurs TC pièces…
Lorsque vous lancez un programme depuis le logiciel, les régulateurs en température situés sur le tableau de commande sont pilotés par le logiciel.

Une étuve fiable et performante
Chaque module dispose d’un moteur de brassage, permettant de répartir uniformément l’air dans le volume utile, ainsi qu’une entrée et une sortie de renouvellement d’air à volets motorisés. Les volets motorisés sont pilotés par un régulateur électronique sur lequel il faut régler en pourcentage le taux de renouvellement d’air requis.
Le chauffage est assuré par des résistances chauffantes. Chaque module dispose d’une puissance de chauffage de 33 kW. Les résistances sont commandées par des relais statiques.
Chaque module dispose d’un système de refroidissement composé d’un extracteur d’air, d’une entrée et d’une sortie de refroidissement à volets motorisés. L’ouverture des volets et la mise en route des extracteurs sont gérées par les régulateurs. En cas de surchauffe, l’entrée et la sortie d’air s’ouvrent et l’extracteur se met en route.

Sécurité machine, produit et opérateur
La sécurité en température est assurée par deux régulateurs de sécurité (un par module). Ils mesurent la température dans le volume utile grâce à des sondes thermocouples J et prennent en charge la régulation en cas de défaillance des régulateurs principaux. Ils coupent le chauffage en cas de surchauffe.
Un thermostat de sécurité à réarmement mécanique et indépendant (classe 2) par module protège l’étuve de surchauffes éventuelles.
Lorsque l’étuve est en fonctionnement, la ventilation et le chauffage sont arrêtés si la porte est ouverte.
A l’intérieur de l’étuve, deux câbles de sécurité permettent à un opérateur accidentellement enfermé dans l’étuve d’interrompre le fonctionnement de l’étuve. Il peut alors sortir de l’étuve grâce à la poignée intérieure du battant de porte.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux      France Etuves sur Facebook  France Etuves sur Youtube
Copyright 2020 ® FRANCE-ETUVES. Tous droits réservés. Images et photographies non-contractuelles.